Mariah Carey0 commentaire

Par Admin
Publié le 21 août 2009 à 17:21

Biographie

Mariah CareyMariah Carey est née le 27 mars 1970 à New York (Etats-Unis). Son père, d’origine vénézuélienne, est ingénieur agronome et sa mère, d’origine irlandaise, a été reniée par sa famille lorsqu’elle a épousé son mari. Mariah a une grande sœur prénommée Alison et un grand frère Morgan. La famille mène une vie difficile et n’est pas acceptée dans son quartier. La pression constante qu’ils doivent supporter amènent les parents de Mariah à divorcer alors qu’elle n’a que 3 ans.

Alison part vivre avec son père, Morgan rentre à l’université et Mariah se retrouve seule avec sa mère qui doit travailler dur pour gagner sa vie. Elle est chanteuse d’opéra et donne des cours de chant. C’est elle qui se rend compte très tôt que sa fille a un don pour la chanson. Elle la pousse à persévérer dans cette voie et lui donne des conseils. C’est un plaisir pour Mariah de chanter et elle donne de petites représentations devant ses amis et participent à des concours de jeunes talents.

Alors qu’elle est au lycée, elle commence à écrire ses propres chansons et à prendre des cours de chant avec des professionnels. En 1987, après le lycée, elle s’installe à Manhattan dans l’espoir de débuter sa carrière de chanteuse et occupe de multiples petits boulots pour gagner sa vie et payer son loyer. Elle est tour à tour serveuse, préposée au vestiaire, concierge dans un salon de beauté et enfin choriste à temps partiel. C’est à l’occasion d’une de ses prestations au côté de Brenda K. Starr qu’elle est repérée par Tommy Mottola qui lui demande de lui donner un aperçu de ses talents et décide finalement de prendre sa carrière en main.

Elle sort son premier album éponyme en 1990, avec « Vision of Love », le single de tous les records. C’est le commencement d’une histoire inépuisable. Mariah va sortir un album par an et même jusqu’à deux pour certaines années « Music box » et « Dreamlover » en 1993. Mariah épouse son producteur Tommy Mottola, le grand patron de Columbia Records. Ils divorceront sept ans plus tard. Amour, gloire et beauté, Mariah est considérée comme la Lolita du R&B édulcoré. Tous ses singles squattent à la première place des charts américains et européens. En 1998, elle participe à la BO du film d’animation Le Prince d’Egypte en duo avec Whitney Houston. « When You Believe » est un succès international, les deux divas ont encore cartonné. Fin 1999, elle sort « Rainbow », un nouvel album qu’elle a écrit et composé avec la participation de Snoop Dogg, Ol’Dirty Bastard et Jay Z, des grandes pointures du rap US. En 2001, elle sort le film et l’album « Glitter », qui connaissent un énorme flop. Mariah se retrouve au fond du seau et début 2002 quitte EMI/Virgin et part signer chez Universal. En 2002, parait « Charmbracelet » et en 2003 sort « The Remixes », un double CD des titres de la chanteuse remixés par des grands noms du hip hop américain…

Malgré les échecs qu’elle rencontre, Mariah Carey travaille d’arrache-pied en 2004 pour réaliser son nouvel album. C’est en collaboration avec les plus grands noms du R&B et du rap américain (Jermaine Dupri, The Neptunes, Snoop Dogg, Pharell Williams, Kanye West, …) qu’elle achève un album concept, le plus travaillé de toute sa carrière – selon ses dires – après son premier album éponyme. « The Emancipation of Mimi », sorti le 12 avril 2005, est annoncé comme « Le retour de LA Voix » (The return of THE Voice) par les médias américains, acclamant le dernier album de Mariah Carey comme étant son grand retour sur la scène internationale après les échecs commerciaux de Glitter et de Charmbracelet.

Ainsi Mimi débute à la première place des ventes d’albums aux États-Unis la première semaine avec des ventes de plus de 404 000 exemplaires (le meilleur chiffre de ventes de Mariah Carey en carrière pour une première semaine) et son album devient le plus vendu aux États-Unis au cours de l’année 2005 en devenant sept fois disque de platine.

Photos

Voir aussi

Poster un commentaire